Motifs de consultation

Différents motifs peuvent nous amener à consulter un sexologue psychothérapeute: impression diffuse d'un mal-être, blocages ressentis au niveau de la sexualité ou dans les relations avec les autres, envies ou impulsions perçues comme inacceptables ou encore, images ou fantasmes récurrents et qui suscitent de l'inconfort.

 

Notre sexualité est influencée par nos expériences de vie, actuelles et passées, qui ont forgé la personne que nous sommes aujourd'hui. Cette même personne - avec ses blessures, ses désirs et ses espoirs - est celle qui entre en relation avec l'autre, dans l'intimité. La sexualité ne peut donc être rangée dans un tiroir à part. Une psychothérapie pour des difficultés sexuelles doit tenir compte de cette personne, dans toute son entièreté, et implique d'explorer au-delà de la sphère sexuelle. 

 

 

De façon générale, les motifs de consultation rencontrés peuvent concerner:

Difficultés sexuelles

-Sexualités atypiques/paraphilies: exhibitionnisme, voyeurisme, masochisme, sadisme, fétichisme, transvestisme, frotteurisme, pédophilie, fantasmes sexuels inhabituels

-Traumatisme (p. ex.: agression sexuelle)

-Trouble du désir, de l'érection, de l'éjaculation ou de l'orgasme

-Anxiété de performance

-Douleurs (dyspareunie, vaginisme)

-Aversion (dégoût) sexuelle

-Dépendance à la pornographie et compulsion sexuelle

-Questionnements et mal-être liés à l'orientation sexuelle ou à l'identité de genre

-Inconfort face à des fantasmes ou des rêves érotiques

Difficultés affectives et relationnelles

-Émotions et sentiments envahissants ou récurrents: stress, anxiété, dépression, honte, irritabilité, colère, frustration, etc.

-Dépendance affective et amoureuse
-Problèmes d'estime de soi

-Deuil

-Cycles de vie
-Difficultés liées à l'image corporelle
-Difficultés avec l'intimité
-Peur de l'engagement
-Mésententes dans le couple
-Rupture
-Répétition de patterns relationnels
-Infidélité, jalousie, etc.

Difficultés sexuelles liées à l'état de santé

-Sexualité périnatale (entourant la grossesse)
-Avortements, fausses couches et infertilité
-Handicap
-Vieillissement (ménopause, andropause, etc.)
-Difficultés reliées à une maladie (ex.: cancer)

-Affections neurologiques (ex.: traumatisme craniocérébral)  
-Difficultés liées à l'impact d'une ITSS sur la sexualité